La collection permanente

La collection permanente

Le nouvel accrochage

jusqu'au 26 mai 2024




L'exposition

Aspect méconnu de l’œuvre de Rebeyrolle, quelques toiles des années quarante aux années soixante sont mises en lumière dans la salle centrale.
En effet La Chèvre, un petit tableau de 1948, est exposé pour la première fois.
La grande peinture Les Abattoirs de la Villette (1948), d’influence picassienne et l’œuvre Tomates et rosiers (1955) évoquent quant à elles, les années parisiennes, dans son atelier de la Ruche.
Avec la série Les Instruments du peintre de 1966, Rebeyrolle utilise pour la première fois la technique du collage dans ses peintures.

Les visiteurs verront aussi des séries emblématiques des années 70 jusqu’aux années 2000, notamment Les Panthéons, avec un prêt longue durée du Mobilier national ; Le Sac de Madame Tellikdjian, Les Évasions manquées avec La Liberté perdue, collection du Frac Limousin – Nouvelle Aquitaine.

Il y a aussi trois chiens, dans les séries Faillite de la Science bourgeoises et Les Prisonniers, qui accompagnent le Nu aux morceaux de bois, dépôt du Centre Georges Pompidou…

CATALOGUE DE L'EXPOSITION
DISPONIBLE À L'ESPACE BOUTIQUE

Le Cyclope – Hommage à Georges Guingouin / L’Orgasme

1987 – 530 x 500 cm / 1988 – 105 x 110 x 70 cm

 

 

Le Cyclope – Hommage à Georges Guingouin / L’Orgasme

1987 – 530 x 500 cm / 1988 – 105 x 110 x 70 cm